Pôle national de données de Biodiversité (PNDB)

Un pôle de données, e-infrastructure, au service des scientifiques produisant, gérant et analysant des données de biodiversité

En 2018, le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation a inscrit sur sa feuille de route la création d’une nouvelle infrastructure intitulée Pôle National de données de biodiversité (PNDB). Les missions du PNDB s’inscrivent dans une approche FAIR (Facile à trouver, Accessible, Interopérable, Réutilisable), et consistent à :

1.fournir un accès aux jeux de données et de métadonnées, à des services associés et à des produits dérivés des analyses ;

2. promouvoir l’animation scientifique pour identifier les lacunes et favoriser l’émergence de dispositifs portés par des communautés d’utilisateurs et producteurs ;

3. faciliter le partage des pratiques avec les autres communautés de recherche, favoriser le partage des données et leur réutilisation, s’insérer dans la réflexion de la future infrastructure Système Terre.

4. favoriser la cohérence avec les efforts nationaux, européens et internationaux relatifs à l’accès et à l’exploitation des données de recherche sur la biodiversité, à la promotion de produits et services.

Pour atteindre ces objectifs, le PNDB se propose de :

  • S’appuyer et relier les initiatives existantes (SINP-INPN-GBIF, ex-Ecoscope, CESAB) et sources de données pour mutualiser les expertises, favoriser l’interopérabilité, l’ouverture, l’accès, la réutilisation des données ; et stimuler des projets de recherche collaboratifs ;
  • Développer la description fine des jeux de données pour les contextualiser ; optimiser le moissonnage et l’accès aux métadonnées par le portail commun ;
  • Favoriser la priorisation et le développement d’outils, services, produits et référentiels -et l’expertise attachée – ; en réaliser la diffusion, soutenir la formation ;
  • Favoriser les complémentarités des producteurs et utilisateurs de données par une approche intégrée : données d’observation, expérimentation, collection, modélisation ; in situ et télédétection ;
  • Poursuivre l’animation sur les variables mesurées (dont les EBVs) des gènes aux écosystèmes afin de progresser dans la standardisation et l’identification d’autres variables.
  • Établir, avec les autres pôles, un accès facilité aux données environnementales et porter des actions relevant de l’interdisciplinarité (santé, SHS) ;
  • Poursuivre les activités internationales et devenir, le cas échéant, la composante d’une IR européenne.
  • Veiller à la synergie avec des systèmes d’information destinés à l’expertise et l’appui aux politiques publiques, notamment le Système d’Information sur la Biodiversité (SIB) porté par l’Agence Française pour la Biodiversité (AFB).

Le PNDB est porté par le Muséum national d’Histoire naturelle, plus particulièrement par l’UMS 2006 PatriNat, unité MNHN CNRS et AFB. Le projet est en lien étroit avec la FRB et plusieurs de ses institutions fondatrices (AFB,  BRGM, CIRAD, CNRS, Ifremer, INERIS, INRA, IRD, IRSTEA, MNHN, Univ. Montpellier). Après une première étape de recueil des besoins et de définition de cahier des charges, une première phase de développement opérationnel a débuté en octobre 2019. Cette première étape de développement se propose de traiter des problématiques liées à la structuration des données et métadonnées en déployant une version préliminaire du portail PNDB.