Approche chimio-informatique pour l’étude du métabolome lichénique

Joel Boustie et Damien Olivier (ISCR, Fac Pharmacie Rennes1)

04/02/2021 10:30 - 12:00
Emplacement: Aurigny Room


A la différence des plantes et des microorganismes, les lichens n’ont été que peu étudiés pour leur contenu en métabolites, pourtant très originaux et à fort potentiel bioactif. Leur chimiodiversité est sans doute sous-estimée (env. 1000 métabolites spécialisés décrits pour presque 20 000 espèces). Cela est sans doute lié à l’usage d’outils analytiques limités et à la présence de composés majoritaires récurrents. Dans ce contexte, nous avons mené une étude pour mettre à jour nos connaissances sur ces champignons lichénisés : la création de bases de données spécifiques aux lichens et plus largement, la création de méthodes pour faciliter le traitement des données LC-MS/MS, communément utilisées en métabolomique. Les outils développés permettent d’avoir une information assez exhaustive à partir de très petites quantités de matériel. Appliqués à un panel de 300 échantillons prélevés dans les herbiers de l’Université de Rennes 1, ils démontrent déjà une richesse chimique insoupçonnée dans ces organismes.