Invasion biologique : effet de la diversité microbienne sur le devenir de Listeria monocytogenes dans les environnements complexes

Pascal Piveteau (INRAE)

28/01/2021 10:30 - 12:00
Emplacement: Aurigny Room


Les risques sanitaires dans les filières agri-agroalimentaires sont liés à la circulation de microorganismes pathogènes. Listeria monocytogenes est une bactérie ubiquiste responsable de maladies graves, chez les personnes à risque, en cas d’ingestion d’un aliment contaminé. Dans les nombreux habitats qu’elle colonise du sol à l’aliment voire le consommateur, ce pathogène alimentaire rencontre un environnement biotique complexe. L. monocytogenes est donc un bon modèle pour étudier les facteurs extrinsèques et intrinsèques qui modulent ses capacités d’invasion.
Nos études menées sur l’écologie de L. monocytogenes dans des habitats complexes tels que le sol montrent que le microbiote remplit un effet barrière empêchant l’invasion. Cependant, toute perturbation susceptible de modifier la diversité et la composition phylogénétique du microbiote peut réduire cet effet barrière et permettre l’invasion de l’habitat par L. monocytogenes. Par ailleurs, l’espèce bactérienne L. monocytogenes est organisée en complexes clonaux. Cette diversité intra-spécifique sous-tend les différences de capacités d’invasion observées entre isolats.
Mieux comprendre les interactions entre le microbiote et les bactéries allochtones au cours du processus d’invasion biologique nécessite de caractériser, d’une part la réponse de la population allochtone à l’environnement biotique, et d’autre part, la réponse du microbiote à l’arrivée de la population allochtone. Dans cette approche globale, la qualité des informations extraites des jeux de données dépendra des outils bioinformatiques disponibles et qui pourront être développés.